Le silence ? Oui mais pas trop fort !


Partons à la découverte des bulles de silence.

On rêve tous de ce fameux silence et pourtant, l’absence totale de sons ne serait-elle qu’une illusion ?

Dans cet article rédigé par Mathieu Stassat, on découvre une définition multiple du silence. D’abord, un silence qui permet d’entendre… Quand on y est attentif, un nouveau monde sonore apparaît : de nouvelles sonorités liées à la nature, aux émotions, à son propre corps.

Ensuite, le silence qui appuie les mots, celui qu’on use pour donner davantage de poids aux paroles ou même pour déstabiliser son interlocuteur.

Le bruit – Le silence, deux opposés et pourtant redoutés pour certains.

« Le besoin de silence n’est pas un caprice » souligne le psychiatre Christophe André. Pour d’autres le bruit rassure et est signe de vie.

Apprenons donc à nous protéger d’un bruit qui génère du stress au profit d’une nouvelle écoute de notre environnement. Et de même profitons pleinement de ces bulles de silence qui s’offrent à nos oreilles, pour autant qu’on les tendent…

bulle-silence

bulle de silence

Retrouvez l’article ici : http://bit.ly/2zLe7UK

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *